Atelier commun SIG-GR et GeoRhena

sdr

Après une première rencontre en octobre 2015, le deuxième atelier commun entre les experts du SIG-GR et GeoRhena a eu lieu le 4 avril 2019 à Lauterbourg.

Thierry Hengen pour le compte du SIG-GR ainsi que Lionel Kinderstuth et Boris Stern pour le compte de GeoRhena ont présenté d'abord les deux espaces de coopération transfrontalière et les aspects organisationnels des deux SIG avant de synthétiser leurs travaux techniques: cartes, données et géoportails respectifs, travaux et collaborations en cours.

Les participants ont ensuite été répartis en trois groupes de travail et invités à répondre à quatre questions autour de la thématique suivante : « Quelles perspectives communes pour les deux SIG ? »:

  • Question 1 : Des données et des cartes comparables et/ou communes ?
  • Question 2 : Une communication conjointe ?
  • Question 3 : L’après 2021 (GeoRhena) / 2023 (SIG-GR) : coopérer, mutualiser ou fusionner ?
  • Question 4 : Géoportails et directive INSPIRE : quelles perspectives ? 

La perspective qui se dégage des tables-rondes va vers un approfondissement de la coopération entre les deux outils, notamment au travers de données communes ou comparables, et l’utilisation d’une même méthodologie.

Sans aller vers une fusion, les participants ont soutenu une promotion mutuelle des deux outils, par exempe par des publications communes. De plus, les experts souhaitent se rencontrer encore plus régulièrement pour faciliter l’échange d’informations.

Afin d’avoir une dynamique parallèle, les experts ont aussi proposé de prolonger la convention de GeoRhena jusqu’en 2023 et ainsi s’aligner sur celle du SIG-GR.

Il a été toutefois souligné que chaque projet doit garder son identité propre, afin de ne pas fondre les deux outils dans un seul et vaste ensemble. Ainsi, les deux SIG devront continuer à fonctionner en autonomie dans les espaces transfrontaliers de la Grande Région et du Rhin Supérieur.

Dernière mise à jour