Lignes ferroviaires transfrontalières du transport de proximité (09/2015) aux frontières intérieures de la Grande Région

La carte « Lignes ferroviaires transfrontalières du transport de proximité (09/2015) aux frontières intérieures de la Grande Région » illustre les lignes ferroviaires transfrontalières de proximité entre le Grand-Duché de Luxembourg, la Lorraine, la Rhénanie-Palatinat, la Sarre ainsi que la Wallonie en septembre 2015. L’objectif étant de se concentrer prioritairement l’offre existante pour les déplacements des travailleurs frontaliers au sein de la Grande Région, les lignes à grande vitesse (TGV, ICE, Thalys) ne sont pas reprises sur la carte.

En cohérence avec la carte des lignes de bus, la carte des connexions ferroviaires distingue entre les lignes offrant un service supérieur ou égal à 9 allers-retours par jour (ligne continue sur la carte) et celles offrant un service inférieur à 9 allers-retours journaliers (ligne en pointillés). On constate la majorité des lignes transfrontalières offrent un horaire cadencé, à l’exception des lignes entre Sarrebruck et Strasbourg (RE19 / TER20), Liège et Luxembourg (SNCB 43) ainsi qu’entre Metz et Trèves (RE17) qui offrent un service moins régulier. En ce qui concerne plus particulièrement la connexion entre Metz et Trèves, celle-ci circule seulement en fin de semaine avec 2 paires de train par jour.

Si la majorité des trains sont directs, certains requièrent un changement de train avant de passer la frontière. Ceci est notamment le cas pour la ligne entre Audun-le-Tiche et Luxembourg (CFL 60c) nécessitant un changement de train à la gare d’Esch-sur-Alzette. Des trains directs entre Luxembourg et Volmerange-les-Mines (CFL 60a) circulent seulement pendant les heures de pointe. En dehors de celles-ci, la correspondance se fait à la gare de Bettembourg. En ce qui concerne la ligne Thionville – Esch/Belval – Longwy (CFL 80), les liaisons se font également avec un changement de train à Bettembourg depuis Thionville, et à Pétange/Rodange depuis Longwy.

Par ailleurs, la ligne entre Metz et Sarrebruck (RE18) requiert le plus souvent un changement de train à Forbach. La gare d’Athus assure la correspondance entre les trains de la ligne SNCB 165 (Athus – Virton – Libramont et Athus – Arlon) et les trains de la ligne CFL 70A (Athus – Luxembourg). Pourtant, des connexions directes entre Luxembourg et Virton existent aux heures de pointe sans devoir changer de train à Athus.

Les trains de la ligne RE1/RE11 à l’origine de Coblence sont scindés à Trèves. La première partie du train continue vers Sarrebruck (RE1), tandis que la deuxième partie du train continue vers Luxembourg (RE11).

La plupart des lignes ferroviaires transfrontalières aux frontières intérieures de la Grande Région ont pour point de départ ou de destination Luxembourg-Ville. En plus des liaisons régulières, les lignes desservant le Luxembourg offrent des connexions supplémentaires aux heures de pointes. D’ailleurs, le train est largement prioritaire par rapport au bus pour les trajets journaliers des travailleurs frontaliers employés au Luxembourg. Ceci est notamment le cas pour les déplacements entre la Wallonie et le Luxembourg. Selon le diagnostic de mobilité réalisé dans le cadre de la phase 1 du Schéma Stratégique de Mobilité Transfrontalière (SMOT) Luxembourg-Wallonie, 87% (8.200 personnes) des déplacements journaliers en transports en commun se font en train, par rapport à 13% (1 200 personnes) en bus.

Parmi les lignes transfrontalières illustrées sur la carte, la ligne de tram-train (Saarbahn) entre Sarreguemines et Lebach présente une particularité. Tandis que la Saarbahn circule sur la partie centrale du tracé entre Sarrebruck et Riegelsberg en tant que tram, elle circule comme train sur la partie sud entre Sarreguemines et Sarrebruck ainsi que la partie nord entre Riegelsberg et Lebach.

En ce qui concerne la tarification, différentes options existent selon la région de départ et le public cible. Pour les travailleurs transfrontaliers, l’abonnement « Flexway » (mensuel ou annuel) a été mise en place sur les trajets Lorraine-Luxembourg. Il se compose d’un « Pass Métrolor » pour le parcours en Lorraine et de l’abonnement « OEKOPASS » qui permet la libre circulation sur l’ensemble du Grand-Duché et dans les moyens de transport public (lignes AVL, CFL, RGTR, TICE). Il existe également un abonnement « Flexpass » annuel, qui vient en complément d’un M-Pass nominatif, et qui permet de voyager entre une gare en Lorraine et la frontière franco-luxembourgeoise. Entre la Wallonie et le Luxembourg, l'abonnement mensuel « Belgique-Luxembourg » permet aux voyageurs d'effectuer un nombre illimité de voyages pendant un mois, entre une gare SNCB au choix et le Luxembourg. Il permet également de circuler librement dans les moyens de transport public luxembourgeois. L'abonnement « OekoCard » s’adresse aux frontaliers habitant en Rhénanie-Palatinat et travaillant au Luxembourg. Il permet d'effectuer un nombre illimité de voyages à partir de certaines gares en Rhénanie-Palatinat. L’ « OekoCard » est également valable dans tous les moyens de transport public luxembourgeois. Pour les déplacements fréquents entre la Lorraine et la Sarre, le « Flexfahrt » est un abonnement mensuel intermodal intégrant un parcours ferroviaire sur le réseau TER Metrolor et les réseaux urbains de Forbach, Saint-Avold et Metz (optionnel). En Sarre, il est valable sur le réseau urbain de Sarrebruck (dans la limite de la zone urbaine S) et sur la ligne 10 desservant la gare et l’aéroport de Sarrebruck (RSW). Sur le circuit de la Saarbahn, le tarif saarVV s’applique.

Pour des déplacements occasionnels et touristiques, les offres « Luxembourg–Lorraine 1 jour », « Belgique 1 jour » et « Tagesrückfahrkarte Luxemburg Spezial » permettent d'effectuer un voyage aller-retour à un tarif préférentiel au départ de toute gare luxembourgeoise à destination de certaines gare en Lorraine, Rhénanie-Palatinat et Wallonie. Dans le sens inverse, l’offre « Ticket Lorraine-Luxembourg » permet d’effectuer un voyage aller-retour à un tarif préférentiel, au départ de toute gare en Lorraine, à destination de toute gare au Luxembourg. Par ailleurs, le Saar-Lor-Lux-Ticket est valable tous les samedis et dimanches sur les trains allemands (RE, RB de la Deutsche Bahn), lorrains (Métrolor) et luxembourgeois (CFL) en 2ème classe. Il est aussi valable dans les trains EC/IC au départ de Sarrebruck en direction de Metz-Nancy et entre Igel et Trèves. Le Saar-Lorraine-Ticket s’adresse aux voyageurs individuels empruntant, en 2ème classe, les trains du trafic régional (RE, RB, Metrolor) entre la Sarre et la Lorraine. Il est valable pour un aller-retour entre toutes les gares DB de Sarre et certaines gares SNCF en Lorraine. Dans l’autre sens, le ticket Lorraine-Sarre permet un aller-retour dans la journée entre une gare de Lorraine et la gare de Sarrebruck. Le billet Rheinland-Pfalz-Ticket + LUX​ permet de voyager en 2e classe à travers tout la Rhénanie-Palatinat et la Sarre ​entière (ceci à bord de tous les trains régionaux ainsi que de certains autobus). Finalement, trois catégories de prix du « Ticket DeLux » permettent de circuler dans tous les transports en commun du réseau national luxembourgeois et du réseau régional de Trèves (VRT). Seules les lignes RGTR du tarif RegioZone en sont exclues.

L’offre transfrontalière présentée est complétée par une offre intérieure propre à chaque opérateur. Des informations plus détaillées concernant les tarifs en vigueur et les horaires détaillés pour les offres intérieures et transfrontalières peuvent être consultées sur les différents sites internet des opérateurs de la Grande Région (cf. rubrique "pour en savoir plus").

A noter : Le service WMS des lignes ferroviaires transfrontalières sur la carte interactive du géoportail permet de consulter les arrêts de chaque ligne.

Dernière mise à jour