Accessibilité des pôles supérieurs

La Grande Région, sous l'égide du Ministerium des Innern und für Sport Rheinland-Pfalz et avec l'implication active du SIG-GR, a participé au projet modèle d’aménagement du territoire (MORO) « Observation territoriale en Allemagne et régions limitrophes ». Ce projet MORO a pour but de poser les bases permettant de détenir des informations sur le développement territorial en Allemagne et dans les régions limitrophes, conformément à la loi allemande sur l’aménagement du territoire (ROG). L’objectif consistait à développer un modèle d’indicateurs aux fins d‘observation des conditions de vie dans les régions frontalières. Au sein de la Grande Région, le projet MORO doit contribuer à identifier des indicateurs possibles pour une observation territoriale continue et à mettre au point des propositions de mise en oeuvre.

La thématique de l’accessibilité des pôles supérieurs de la Grande Région a été choisie comme contribution de la Grande Région au rapport du gouvernement fédéral allemand sur la mobilité. Les cartes présentées dans la suite sont issues d’une coopération entre le SIG-GR, la Friedrich-Alexander-Universität Erlangen-Nürnberg.et le groupe de travail « transports » de la Grande Région, qui a validé le contenu des cartes et commentaires.

Au sein de la Grande Région, les pôles supérieurs, définis d’une manière uniforme pour l’ensemble du territoire, sont systématiquement représentés : les pôles supérieurs correspondent à des pôles qui doivent assurer un rayonnement à l’échelle grand-régionale, voire audelà, en offrant un niveau élevé, voire très élevé sinon métropolitain de services, d’équipements et d’emplois hautement qualifiés.

Pôles supérieurs de la Grande Région:

  • Wallonie : Mons, Charleroi, Namur, Liège
  • Luxembourg : Luxembourg-Ville
  • Rhénanie-Palatinat : Coblence, Trèves, Mayence, Ludwigshafen am Rhein, Kaiserslautern
  • Sarre: Sarrebruck
  • Lorraine: Metz, Nancy

En dehors de la Grande Région, des liaisons du Luxembourg vers les pôles à caractère métropolitain les plus proches sont représentées. Les critères suivants sont déterminants :

  • Nombre d‘habitants : > 250.000
  • Garantie de la lisibilité de la représentation cartographique lors du choix des pôles (pas trop proches les uns des autres, si possible pas de liaisons avec correspondances)

Pôles sélectionnés en dehors de la Grande Région:

  • France : Paris, Lille (Métropole Européenne de Lille), Strasbourg
  • Allemagne : Karlsruhe, Mannheim, Francfort-sur-le-Main, Bonn
  • Belgique : Bruxelles (région de Bruxelles-capitale)

Pour les transports en commun, la représentation de la qualité du réseau a été prioritaire. Elle est définie au moyen de la qualité technique et de la qualité de l’organisation. Les critères correspondants sont, d’une part, la vitesse de la liaison la plus rapide (par rapport à la distance à vol d’oiseau) et d’autre part, le nombre de liaisons

Quant aux transports individuels, il s’agissait de représenter les temps de parcours aux heures de pointe et donc la vitesse des déplacements domicile-travail. L’heure de pointe choisie est 8 heures du matin.

 

Dernière mise à jour