Accidents de la route 2012-2016 impliquant une personne âgée

 

Wallonie / CG Belgique

Les seniors sont impliqués dans relativement peu d’accidents par rapport à leur part dans la population. 10,2% des accidents en Wallonie impliquent au moins une personne âgée de 65 ans ou plus alors que ce groupe représente environ 18% de la population. Dans la plupart des accidents les impliquant, les seniors sont eux-mêmes les victimes de l’accident. Ce chiffre augmente parallèlement à la croissance de la part des seniors dans la population.


Luxembourg

Les conducteurs âgés de plus de 65 ans sont relativement peu impliqués dans les accidents de la route au Luxembourg, ce malgré une espérance de vie de plus en plus longue. Les campagnes ciblées dans le domaine de la visibilité des usagers de la route, en particulier sur les passages piétons, concernent particulièrement ce groupe d‘âge. Néanmoins, en 2016 en particulier, il a été constaté que les piétons les plus âgés étaient souvent impliqués dans des accidents de la route mortels, ce qui laisse conclure à une augmentation des refus de priorité. Par ailleurs le Plan d‘action pour la sécurité routière a donné naissance au « Senior Drivers Day » qui offre notamment aux personnes âgées un stage pratique de conduite.


Rhénanie-Palatinat

L’augmentation constatée depuis 2013 du nombre de personnes âgées de plus de 65 ans impliquées dans des accidents est parallèle à l’augmentation de ce groupe d’âge dans la population de la Rhénanie-Palatinat. Dans le cadre de la campagne de prévention « Vorbild bleiben » menée conjointement par la police, les membres du Forum de sécurité routière (Forum Verkehrssicherheit) et le groupement des pharmaciens de Rhénanie-Palatinat (Apothekerverband Rheinland-Pfalz) les seniors sont sensibilisés aux dangers de la route et aux mesures de sécurité. Cette campagne a pour objet, parallèlement au maintien de la mobilité des personnes âgées, d’améliorer leur perception de leurs capacités physiques afin de réduire les risques d’accident. Sensibilisée aux différents modes de transport, cette catégorie d’âge pourra continuer d’être pleinement intégrée à la circulation routière.


Sarre

Les personnes de plus de 65 ans provoquent nettement moins d‘accidents sur les routes sarroises que d‘autres groupes à risque. Force est de constater que la hausse continue des accidents de personnes de plus de 65 ans enregistrée depuis 2012 est en corrélation avec la hausse du pourcentage des personnes âgées (65+) dans la population totale sarroise. La campagne de prévention « Sicherheit für Seniorinnen und Senioren im Straßenverkehr » vise à sensibiliser les personnes âgées à l‘usage de la route en toute sécurité, en leur donnant de précieux conseils de comportement. Lorraine Les accidents corporels impliquant des seniors de plus de 65 ans représentent 12% de l’accidentalité routière en Lorraine entre 2012 et 2016. Cette proportion est similaire à celle des jeunes de moins de 17 ans. Dans 61 % des accidents, les seniors, sont à bord d’un véhicule léger. Cependant, 28% des seniors de plus de 65 ans sont victimes d’accidents corporels quand ils sont piétons, ce qui provoque le décès de 40% d’entre eux. Ces seniors piétons tués constituent 58% de la mortalité piétonne en Lorraine. Enfin, la mortalité des seniors de 65 ans et plus représente 22% de la mortalité sur les routes de la région. Avec l’âge, des altérations physiologiques apparaissent, ce qui peut être un facteur supplémentaire dans les causes d’un accident corporel.

Dernière mise à jour