De la Lorraine vers le Luxemburg par lieu de résidence (arrondissements): 2011-2019

La carte est issue d’une coopération entre le SIG-GR et l’Observatoire interrégional du marché de l’emploi (OIE). Elle fait partie du rapport sur la situation du marché de l'emploi dans la Grande Région en 2019/2020 que l’OIE a produit pour le Sommet de la Grande Région.

 

Les frontaliers lorrains travaillant au Luxembourg vivent majoritairement proches de la frontière

Du côté de la Lorraine - région en provenance de laquelle les frontaliers travaillant au Luxembourg sont les plus nombreux -, c’est dans l’arrondissement de Thionville que résident en 2019 plus de la moitié des frontaliers travaillant au Luxembourg (51,8 %, soit un peu plus de 51 000 travailleurs frontaliers). Environ un quart de ces travailleurs vivent dans l’arrondissement de Briey, également situé à la frontière, suivi de celui de Metz (15,8 %). Ainsi ces trois arrondissements regroupent 93,0 % des frontaliers travaillant au Luxembourg.

Dernière mise à jour