Evolution 1999-2016

La carte est issue d’une coopération entre le SIG-GR et l’Observatoire interrégional du marché de l’emploi (OIE) de la Grande Région. Elle fait partie du rapport sur la situation du marché de l'emploi dans la Grande Région en 2017/2018 que l’OIE a réalisé pour le Sommet de la Grande Région.

Non seulement le Luxembourg a la plus grande part de la population âgée de 20 à 65 ans dans la population totale, mais l'augmentation de la population en âge de travailler a également été la plus élevée au Grand-Duché entre 1999 et 2016 (+ 39,6%). Viennent ensuite les districts wallons de Bastogne et d'Arlon (respectivement + 22,6% et + 20,2%), à la frontière du Luxembourg. Le dynamisme économique du Grand-Duché dans les autres parties de la Grande Région proches de la frontière avec le Luxembourg a également un effet positif sur la hausse de la population en âge de travailler résidant dans ces zones. En Lorraine, ce sont Thionville et Longwy qui affichent des taux de croissance supérieurs à la moyenne (environ 7%), en Rhénanie-Palatinat, la ville de Trèves et le district de Trèves-Saarburg (respectivement + 18,8% et + 8,5%), et en Sarre, le district de Merzig-Wadern affiche un recul beaucoup plus faible (- 2%) que le reste du Land (- 9,6%). En outre, des taux de croissance régionaux supérieurs à la moyenne sont observés dans l’arrondissement de Waremme en Wallonie et autour des sites universitaires de Mayence, Landau et Trèves en Rhénanie-Palatinat.   

Dernière mise à jour